Le procès simulé

Un module dans lequel les étudiants sont formés en direct par des avocats et des magistrats

Le procès simulé est un exercice pédagogique très professionnalisant impliquant non seulement des étudiants mais aussi des professionnels du droit qui travaillent en matière contentieuse.

En effet, dans ce module, les étudiants ont la chance d’être formés en direct par des avocats et mais aussi par des juges consulaires et des magistrats du siège et du parquet (notamment en matière pénale).

HEAD Procès simulé
HEAD Procès simulé

Un module en partenariat avec un M2 d’université

Ce module présente aussi l’avantage d’opposer les étudiants d’HEAD avec les étudiants du mastère Droit des affaires internationales de Sceaux dirigé par Xavier Boucobza.

Ce partenariat autour de ce module pratique est très important et rajoute un challenge supplémentaire pour les équipes des deux formations car toutes ont envie de faire gagner leur « client ».

Un module très riche en apprentissage

Les étudiants sont répartis en équipes et se voient remettre un cas fictif très dense au début d’un trimestre de cours. Ils découvrent les nombreuses pièces et s’organisent comme s’ils étaient dans un procès réel face à un véritable client. Ils vont donc apprendre à :

 

  • rédiger une note d’informations juridiques au client, en qualifiant les faits et en mettant en exergue les principaux problèmes de droit,
  • rédiger un argumentaire juridique sous forme de conclusion
  • animer une séance client factice pour exposer les différentes solutions
  • accompagner et assister un client dans une procédure devant une juridiction
  • prendre la parole en respectant cet argumentaire devant des juges ou des magistrats in situ, donc dans l’enceinte des tribunaux.

    L’exercice de plaidoirie est donc d’autant plus formateur et impressionnant qu’il a lieu dans un environnement très professionnel, en présence de véritables juges consulaires ou magistrats.

HEAD Procès simulé

Un module varié : 3 procès au choix pour répondre à tous les talents

Victime de son succès, ce module qui est né en droit commercial dès la fondation de l’école s’est multiplié et il existe dorénavant 3 procès :

Un procès commercial plaidé au tribunal de commerce de Paris ou de Nanterre

Un procès civil plaidé au tribunal judiciaire de Paris

Un procès pénal plaidé au tribunal correctionnel de Paris

Cette diversité de procès permet à l’étudiant d’HEAD de choisir un procès en lien avec son projet professionnel. Ce choix montre à quel point le programme d’HEAD est un véritable tremplin pour l’insertion des étudiants dans le respect de leur projet professionnel.