Magistère Juriste d'Affaires et Fiscalité

Formation dispensée par l’Université de Bordeaux et par HEAD

La Faculté de droit et de sciences politiques de Bordeaux et l’école HEAD se sont associées pour dispenser aux étudiants une formation professionnalisante de haut niveau en droit des affaires et fiscalité.

Le magistère est un diplôme sélectif, d’une durée de trois ans, qui associe la formation en droit des affaires des Licence 3, Master 1 et Master 2 de l’Université de Bordeaux à des enseignements complémentaires orientés vers la pratique professionnelle et dispensés au sein de l’école HEAD à Paris.

HEAD-magistere-Bordeaux

A propos du Magistère

Le Magistère Juriste d’Affaires et Fiscalité constitue, comme tous les autres Magistères, un diplôme d’Université mais qui présente la spécificité d’être organisé en partenariat entre la Faculté de droit et de science politique de l’université de Bordeaux et HEAD.

Il permet ainsi d’allier une formation académique de haut niveau dispensés en présentiel à la Faculté de droit et de science politique de l’université de Bordeaux, et des enseignements complémentaires correspondant aux besoins réels de la pratique délivrés par l’école HEAD, au 120 rue La Fayette, 75010 Paris.

Les objectifs du Magistère

Cette formation vise à compléter les acquis des étudiants en droit pour mieux les préparer à leur entrée dans la vie active, qu’ils se destinent aux métiers de juriste, fiscaliste d’entreprise ou encore d’avocat.

Sur trois années, les étudiants apprendront à :

  • Consolider leurs bases juridiques
  • Appréhender la pratique professionnelle de la matière
  • Comprendre la vie des affaires et le fonctionnement d’une entreprise
  • Développer des compétences personnelles et relationnelles
  • Perfectionner leur anglais 

Au travers des enseignements complémentaires, l’école HEAD ouvre son réseau aux étudiants du Magistère en faisant intervenir des professionnels de prestigieux cabinets d’avocats et des directeurs juridiques de grandes entreprises.

En bref

Diplôme Universitaire de l’Université de Bordeaux

Les candidatures sont gérées par l’Université de Bordeaux. Pour vous inscrire et connaître toutes les conditions et modalités d’admission, vous devez vous rendre sur la page Magistère du site de la Faculté de Droit et science politique – Université de Bordeaux.

Demande d’admission du 26 avril au 17 mai 2021 auprès de l’Université de Bordeaux.

Pré-requis : être titulaire d’une L2 en droit ou d’un diplôme jugé équivalent

Calendrier :

Chaque année, les enseignements spécifiques au Magistère se déroulent en trois temps :

  • début septembre : séminaire de rentrée à Bordeaux ;
  • mi-février : visites d’institutions, de cabinets et d’entreprises à Paris ;
  • fin mai, à la fin des sessions d’examen : cours à Paris dans les locaux de l’école HEAD ou chez ses partenaires ;
  • stage : 3 mois minimum en 3e année

Langue : français et anglais

En savoir +

Le programme

Première année

1. Cours dispensés à la Faculté de droit de Bordeaux en L3

Pour valider la première année de magistère, les étudiants doivent obligatoirement valider les cours de L3 du parcours Droit de l’entreprise :

 

  • Droit des affaires (droit commercial général) avec TD
  • Droit civil (contrats spéciaux) avec TD
  • Droit du travail (relations collectives de travail)
  • Procédure civile
  • Droit des affaires (droit des sociétés) avec TD
  • Droit civil (suretés) avec TD
  • Droit du travail (relations individuelles de travail)

2. Cours dispensés par HEAD à Paris (120 h)

  • Présentation des métiers du droit. Ce cours décrit les différents métiers du droit des affaires et les nouvelles opportunités offertes par l’évolution digitale. Il propose une typologie des cabinets d’avocats et familiarise avec le métier d’avocat d’affaires. Il présente également le rôle stratégique de la fonction juridique en entreprise et le métier de directeur juridique. Les modes et facteurs de rémunération sont abordés.
  • Connaissance de soi et prise de parole en public. Le métier de juriste ne saurait s’exercer sans savoir faire preuve de conviction et de clarté. Les étudiants sont initiés aux techniques permettant d’emporter l’adhésion de leurs interlocuteurs, afin de s’assurer de leur compréhension des problématiques notamment techniques.
  • Rédaction contractuelle. Ce cours permet aux étudiants de mettre leur connaissance du droit des contrats au service d’une stratégie d’entreprise. Au sein d’ateliers interactifs, il s’agit de comprendre les objectifs sous-jacents à la préparation et la négociation des accords contractuels les mieux adaptés et les plus sûrs juridiquement pour ses clients. Des entraînements à la rédaction de contrats sont prévus.
  • English Communication Skills. Ce cours permet aux étudiants de gagner en aisance rédactionnelle et orale en anglais. Après une révision des éléments de grammaire anglaise qui posent généralement des difficultés pour les apprenants de langue française, les étudiants sont encouragés à élargir leur vocabulaire et à travailler leur anglais de manière quotidienne et autonome.
  • Comptabilité et informatique. Il s’agit de découvrir et d’assimiler les grands concepts de la comptabilité et de la finance afin de mieux pouvoir décrypter la santé et les performances financières réelles d’une entreprise. Cet enseignement sera associé à un cours d’informatique, afin notamment de maîtriser l’utilisation d’Excel.

Deuxième année

1. Cours dispensés à la Faculté de droit de Bordeaux en M1

Pour valider la deuxième année de Magistère, les étudiants doivent obligatoirement valider l’un des parcours suivants de la mention droit des affaires :
  • Droit des contrats et du marché
  • Fiscalité des affaires et du patrimoine
  • Droit de la vigne et du vin

2. Cours dispensés par HEAD à Paris (120 h)

  • Modes de fonctionnement d’une entreprise et de sa direction juridique. Ce cours décrit les grandes fonctions et principaux modes d’organisation et de fonctionnement d’une entreprise, notamment quant à la définition de sa stratégie. Seront étudiés le positionnement de la fonction juridique (interne ou externalisée) et le rôle de celle-ci dans la mise en oeuvre de la stratégie, ainsi que les interactions du juriste avec les différents acteurs de l’entreprise.
  • Recherche documentaire et legaltechs. Il s’agit d’apprendre à manier les bases de données juridiques numériques, à organiser une veille juridique et économique (moyens gratuits et payants), à effectuer des recherches sur des travaux parlementaires d’une loi et constituer un dossier législatif sur un thème. Les étudiants sont aussi encouragés à utiliser les réseaux sociaux pour faire leur promotion et leur veille métier ou juridique.
  • Stratégie contentieuse et MARL. Le cours a pour objectif de familiariser les étudiants avec les principaux moyens d’anticipation des litiges ainsi qu’avec les stratégies de défense et de demande permettant de régler ceux-ci au mieux des intérêts du client. Les différents modes alternatifs de règlement des litiges sont présentés sous un angle pratique. Une simulation de procès pourra être organisée.
  • Simulation de création d’entreprise. Sous la supervision de tuteurs juristes et entrepreneurs, les étudiants se familiarisent avec toutes les étapes nécessaires à la création d’une entreprise. Ils apprennent à conjuguer des talents d’innovation, de marketing, de stratégie, de droit et de finance pour aboutir à la présentation devant un jury d’un projet viable. Cette simulation leur permet de mieux comprendre les contraintes et les enjeux des entrepreneurs, leurs futurs clients.
  • Legal and Business English. Ce cours détaille à la fois les spécificités de la communication en anglais dans un contexte juridique ou de relations d’affaires et les enjeux d’une communication interculturelle dans un tel contexte. Afin d’encourager leur participation active dans des réunions, les étudiants apprennent à prendre la parole de manière spontanée mais aussi à préparer des présentations orales efficaces avec l’appui d’un support visuel.

Troisième année

1. Cours dispensés à la Faculté de droit de Bordeaux en M2

Pour valider la troisième année de magistère, les étudiants doivent obligatoirement valider l’un des parcours suivants de la mention droit des affaires :
  • Droit des contrats et du marché
  • Fiscalité des affaires et du patrimoine
  • Droit de la vigne et du vin

2. Cours dispensés par HEAD à Paris (120 h)

  • Négociation contractuelle. Ce cours a pour ambition de développer les compétences essentielles pour mener à bien une négociation contractuelle. Supervisés par un avocat, les étudiant sont amenés à cerner les enjeux et les objectifs d’un processus de négociation, anticiper la renégociation d’un contrat/accord, sortir d’une situation conflictuelle/de blocage en formulant des propositions.
  • Ateliers d’écriture judiciaire. Ce cours a pour objectif de suivre les différentes étapes d’un dossier mené par un avocat à l’occasion d’une procédure devant un tribunal et d’apprendre à rédiger les actes judiciaires qui scandent cette procédure (requête, assignation, conclusions…). Synthèse d’un raisonnement juridique, choix des termes précis pour exprimer ses prétentions : cet atelier aura pour objectif de développer la qualité de l’écriture juridique des étudiants, savoir-faire essentiel quelle que soit la profession qu’ils exerceront ultérieurement.
  • Droit et nouvelles technologies. Le cours décrypte, sous un angle pratique, les sujets à la frontière du droit et des nouvelles technologies : blockchain, e-commerce, cyber sécurité, données…
  • Insertion et communication professionnelles. Il s’agit de donner aux étudiants des outils de gestion des personnalités, mais aussi de gestion du stress et du temps. Afin de les accompagner dans la construction de leur projet professionnel, des ateliers sont proposés sur des thèmes variés : rédaction de CV, préparation des entretiens, pitchs, panorama des structures d’accueil, échelles de rémunération, correspondance et comportement professionnels, utilisation des réseaux sociaux….
  • Legal drafting skills. Il s’agit de fournir aux étudiants une expérience pratique de l’analyse et de la rédaction de contrats en anglais. L’accent est mis sur l’acquisition d’un savoir-faire rédactionnel et notamment la capacité à traduire des concepts complexes en termes non équivoques. Des ateliers pratiques permettent de simuler des négociations de clauses.

Les modalités d’évaluation

Les modules de cours dispensés par HEAD au sein du Magistère sont évalués au moyen d’un contrôle continu et d’un examen final. Les examens finaux sont organisés en fin de module.

Si un étudiant ne valide pas une matière en cumulant les notes de contrôle continu et d’examen, il lui sera proposé une session de rattrapage.

Les méthodes pédagogiques

Les méthodes pédagogiques utilisées par les enseignants d’HEAD dans le Magistère partent du postulat que les étudiants détiennent une très grande capacité de raisonnement et de mémoire et qu’il est essentiel de les impliquer pour leur donner confiance en eux et développer une autonomie professionnelle.

Toutes les méthodes utilisées qu’elles soient démonstratives, interrogatives ou expérimentales ont pour objectif de susciter l’adhésion et la participation des étudiants. Elles permettent de rendre les modules très interactifs et donnent un rôle prépondérant aux étudiants dans la construction de leur propre apprentissage.

HEAD et Bordeaux
{

Université de Bordeaux

Afin de répondre aux attentes des cabinets d’avocats et directions juridiques et fiscales qui apprécient la qualité de la formation de nos étudiants mais regrettent les connaissances connexes qui leur font défaut, nous avons voulu créer une synergie entre notre Université et HEAD. La formation conçue et dispensée par des praticiens de haut niveau, apporte à nos étudiants les compétences nécessaires pour leur ouvrir la porte des meilleures cabinets et directions juridiques et fiscales d’entreprises.

Florence Deboissy et Guillaume Wicker, professeurs des Universités

{

Ecole HEAD

Ce partenariat répond à la vocation de HEAD de donner aux étudiants, en complément des enseignements universitaires, une formation concrète et des expériences proches de l’exercice professionnel. Avec de nombreuses occasions de rencontrer les grands professionnels du droit, ce Magistère a l’ambition de faciliter l’insertion professionnelle des étudiants et de les préparer à devenir des juristes compétents et opérationnels.

Jean-Philippe Lambert, co-fondateur de HEAD et Managing Partener at Mayer Brown.
Emmanuel Brochier, co-fondateur de HEAD et Associé au sein du cabinet Darrois Villey Maillot Brochier.

HEAD mot du directeur

Mis à jour le 22 juillet 2021